27 févr. 2016

Progrès missions 10 à 13 zombies, run!

Bonjour les sportifs, bonjour les survivants, ici Runner #5. Je vous retrouve pour les missions 10 à 13, vous trouverez la première mission ici, la seconde avec ce lien, la troisième par là, la quatrième dans cet article, et la cinquième avec le début de ma playlist ici. Les missions 6 à 9 sont regroupées dans cet article.
La dixième mission s'intitule Tess, je déteste cette nana, je lui ai sauvé la vie lors de la cinquième mission Paul Revere et pour nous remercier, elle nous trahit, en prenant avec elle armes et informations vitales concernant Abel Township pour retourner à New Canton. D'accord il y a plus de monde à New Canton, d'accord leurs installations sont plus confortables (encore que...) mais si tu veux te barrer, personne ne t'en empêche, par contre tu nous pilles pas avant, nan mais!
Et devinez à qui on demande d'intercepter la traîtresse avant qu'elle ne soit inatteignable? C'est aux Runners #5 et #8! Sur ce coup je ne suis pas mécontente d'y aller avec elle - même si sa façon de s'exprimer m'inspire beaucoup de méfiance - parce que c'est elle qui se charge d'assommer Tess avec un club de golf, d'un coup net, précis. J'aime, c'est propre, sans bavure, moi j'aurais sans doute soit pas frappé assez fort pour la mettre K.O d'un coup, ou alors trop fort... Enfin, j'imagine...

Bilan : plutôt satisfaite, j'accélère deux fois et j'arrive à rester à un rythme correct pour récupérer, sous la barre des 6 min/km - alors que le vent ne m'aide vraiment pas ce mercredi 13 janvier - que demander de plus?

La Power Song pour cette mission 10 Tess Deftones - Feiticeira Soon this will be all over, well I hope soon...


Back To School est la onzième mission, jouée le 14 janvier. On m'envoie sur le campus universitaire, pour trouver si possible un microscope, et à peu près tout ce qui pourrait être utile, du bandage de premiers secours aux antibiotiques à large spectre. Évidemment il y a énormément de zombies, et comme par hasard, la petite amie du Dr Myers travaillait dans un des laboratoires, où je tombe miraculeusement sur un dossier qui porte son nom. Et je m'échappe in extremis.


Bilan : ça n'a pas l'air bien rapide comme ça, mais c'est que je suis partie avec un gros coupe-vent trois fois trop grand qui faisait parachute, j'dis pas ça pour vous berner, c'était clairement handicapant, mais au moins j'ai maintenu un rythme régulier, qui n'est pas nul non plus. Y'a plus qu'à voir ce que contient le dossier que j'ai récupéré... suspens

La Power Song pour cette mission 11 Back To School Starset - Halo I can see you running, running, every night from the same darkness



Vous voulez la douzième mission? C'est parti, Alternates démarre comme une mission normale de ravitaillement, pour de la pénicilline, alors qu'il s'agit d'écouter le CD découvert dans le dossier d'hier, qu'apparemment je mérite d'entendre puisque je l'ai ramené... Sauf que je m'en serais bien passée! C'est Paula qui fait ses adieux à sa petite amie, larmoyant à souhait. Entre deux sanglots on apprend tout de même qu'elle travaillait sur la régénération cellulaire quand tout a commencé et que le patient Zéro serait le cobaye 29, mais nous n'avons ni son dossier, ni même son nom...


Bilan : Petite forme, petite motivation, faut dire que c'est pas la super mission qui te pousse à donner le meilleur de toi-même avec tous ces pleurs et ce débordement d'émotions plutôt négatives... sauf à la fin, ces chers zombies étaient quand même là pour forcer un peu le train, du coup le chrono s'en ressent vraiment. Allez vite on oublie ce run pour passer au suivant!

La Power Song pour cette mission 12 Alternates Starset - Let It Die I've been looking for a way to bring you back to life, and if I could find a way, then I would bring you back tonight, but you told me, if you love me, let it die Une chanson qui marche un peu trop bien avec le sujet de la mission...



A regular Meds Run : prétendre aller chercher des médocs devient une habitude, c'est encore l'excuse de la mission 13 pour couvrir ma sortie, dont le but est en fait de retrouver le dossier du patient 29, dans la salle 1272 du Tessandori Street Research Facility. Ha ben là y'en a du zombies!


Bilan : c'est sûr, quand les zombies se relaient pour que tu bouges tes fesses, tu les bouges! Grosso modo, ils me coursaient sur 200m, me laissaient récupérer 800m, et recommençaient. Une sorte de fractionné assez efficace, je finis ce run fatiguée mais très contente, d'une part parce que la mission elle-même était bien plus motivante que la précédente, d'autre part pour le chrono!
Il y a souvent un petit décalage entre ce que dit l'appli Zombies, run! et Nike+ Running : Nike+ Running fait automatiquement pause quand je m'arrête, et mes gants ne fonctionnent pas très bien sur mon écran donc je galère à arrêter Zombies, run!

La Power Song pour cette mission 13 A Regular Meds Run Starset - It Has Begun We will face the odds against us and run into the fear we ran from

J'espère que suivre cette aventure avec moi vous donne envie d'y participer, et pourquoi pas courir avec moi si vous êtes à Lyon le week-end.
Beaucoup de Starset dans cet article, c'est que je les ai découverts récemment et j'adore, d'autant plus qu'avec un peu d'imagination, on peut se faire un clip de zombies qui colle juste super bien aux paroles x)

À très bientôt, byou!
Rendez-vous sur Hellocoton !

21 févr. 2016

Objectifs 2016 #1 Color Me Rad Lyon

.
Bonjour à toutes, et à tous =)
En 2015, je n'avais aucun objectif, j'avais juste envie de courir pour moi, pour la forme, le souffle, et manger des muffins. Et puis des amis ont participé à la Color Me Rad de Lyon, et j'ai regretté de ne pas être de la partie.
Cette année 2016, je me suis fixée des objectifs, pour savoir où je vais, avoir un but. Pour m'amuser avec d'autres coureurs et me mesurer à d'autres coureurs.

Il y a la Color Me Rad de Lyon le 8 Mai, celle-là ce sera ma première, c'est pour le fun, 5 petits kilomètres que j'avale presque chaque jour, sans difficulté mais avec beaucoup de couleurs. Et un festival de musique après la course, dès 10h. Du matin... C'est plus une grosse teuf qu'une course et je ne raterai pas ça. J'ai bloqué la date, je sais avec qui j'y vais. Ne reste plus qu'à m'inscrire. C'est là que j'ai un peu de mal. Je suis radine x) et j'aimerais profiter de la réduction pour groupe (26€ par équipier au lieu de 30€, équipe à partir de 5 personnes) mais je ne peux pas (et là ce n'est pas de la radinerie, c'est vraiment plus dans mon budget) avancer l'argent pour tout le monde, or je ne trouve pas comment inscrire un groupe. Sur cette page en cliquant sur "Inscrire une équipe" il faut tout payer d'un coup, impossible de rajouter des participants par la suite, or tous mes amis (genre j'en ai 2 000 qui viennent avec moi) ne savent pas encore s'ils pourront venir ou pas, et le bouton "S'enregistrer en groupe" mène à une page où il faut rejoindre un groupe déjà créé, avec un mot de passe. MAIS COMMENT CRÉE-T-ON UN GROUPE? Si vous avez la réponse, merci de me la communiquer, en attendant je leur envoie un mail...

Ça a l'air 'achement cool quand même, pourvu qu'il fasse beau... quoi qu'une course dans de la boue multicolore doit être assez sympa... ou alors vraiment dégueu... et vous, vous y avez déjà participé?

Et puis il y a les Mud Day, Spartan Race... Pour celles-ci il faut une préparation physique, et je m'y suis attelée! Ce sera l'objet d'un prochain article, si je vous dis PPG ça vous dit quelque chose? C'est un sujet qui ira avec, ou après, en tout cas vous y aurez droit ;)

Bon week-end sportif, byou!

17 févr. 2016

Progrès missions 6 à 9 Zombies, run!

Bonjour bonjour! Je vous retrouve pour de nouvelles missions Zombies, run! et de nouvelles power songs pour accompagner mes pseudos progrès.
Le 9 janvier, j'attaque la 6ème mission, Supply Run, annoncée comme banale, Janine m'envoie récupérer du matériel électrique à New Canton, mais Sam est suspicieux... et il est trop tard pour faire demi-tour lorsque Janine avoue qu'il s'agit en fait de rejoindre des rebelles de New Canton. Merci Janine, me voilà encerclée, d'un côté des soldats de New Canton, de l'autre, des zombies, j'ai plus qu'à courir vite et loin, bien entendu hors de portée de la radio, et surtout pas dans la direction d'Abel Township.



Bilan : je me maintiens, je n'ai pas eu d'accélération sur ce run, pas de zombies avant la fin de la mission, rien de particulier.

La Power Song pour cette mission 6 Supply Run Imagine Dragons - Monster I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape...



La mission suivante est, pour une fois, la suite directe, c'est assez sympa quand on court tous les jours, il y a une vraie continuité dans l'histoire. A Voice in the Dark démarre alors que je courais depuis la mission précédente, sans être guidée puisque je suis hors de portée, supposément dans le noir puisqu'il est censé faire nuit - et en ce dimanche matin 10 janvier, la couverture nuageuse est totale, alors disons que c'est une nuit claire x) - je croise quelques zombies et dois fournir quelques accélérations, qui ne me posent pas de problèmes. Chouette, ça fait du bien au moral de se sentir plus à l'aise sur ce type d'effort. Je retrouve un signal radio au bout d'un certain temps, c'est Sam qui tente de garder le contact, même s'il ignore si je l'entends, si même je suis vivante, ou si la prochaine fois qu'il verra ma tête, il devra y mettre une balle... C'est pas forcément hyper encourageant mais j'ai des zombies qui me collent plus ou moins alors je l'engueulerai plus tard! Et c'est au bout de 3km 500 à peu près que j'arrive à proximité d'Abel Township, explosion de joie de Sam, suivie immédiatement par ses avertissements paniqués : j'ai la horde sur les talons.


Bilan : ben tiens, j'ai été plutôt lente en fait! Sans doute que j'ai beaucoup plus ralenti après avoir accéléré? On va dire ça, je ne vois pas d'autre explication.

La Power Song pour cette mission 7 A Voice in the Dark 30 Seconds To Mars - Night Of The Hunter Whatever you do, don't be afraid of the dark



Lundi 11 janvier, j'enchaîne avec la huitième mission : The Old Mill (le vieux moulin) au cours de laquelle j'attire vers moi une bande de zombies qui coinçait un homme sur un toit depuis... deux jours, rien que ça. Une fois le groupe semé, je retourne faire connaissance avec cet homme, qui vient de New Canton, et qui s'aperçoit au cours de la discussion qu'il s'est fait mordre... il me donne son casque et s'en va avant de se transformer en zombie, en en attirant un maximum vers lui pendant sa fuite pour que ma route soit dégagée. Sympa le type, se sacrifier comme ça. J'aurais fait pareil. On aurait tous fait pareil (non?) mais ça reste honorable.

Bilan : moins de 6 min/km! Yeah, en plus j'ai fait un circuit pas facile aujourd'hui, je m'autocongratule en checkant sur l'app Nike+ Running. Mais c'est que j'ai sacrément galopé sur ces 2ème et 3ème km! Ok le premier est lent mais faut commencer doucement, et le dernier finit par une grosse côte, alors là pour le coup, je suis fière de moi! Et c'est avec impatience que j'attends le lendemain pour relancer une mission.

La Power Song pour cette mission 8 The Old Mill Lancifer & Meekakity - It's Chill Just chill, we can put things back together, it’s chill, I wanna make it all better



Neuvième et dernière mission à laquelle vous aurez droit aujourd'hui : Recovery le 12 janvier, on m'envoie avec Runner 8 sur le site du crash de mon hélico. On y retrouve le pilote... zombifié bien sûr, et comme ce ne serait pas drôle sans course-poursuite, je dois courir autour de l'hélico pour que les zombies se concentrent sur moi pendant que Runner 8 fouille à l'intérieur ce qui a pu résister au crash. Elle y découvre effectivement des choses intéressantes, dont je ne vous parlerai pas x)


Alors là, j'ai un petit problème de synchronisation, le temps annoncé n'est pas le même sur les deux applications... il me semble que je ne les ai pas arrêtées en même temps, j'ai stoppé Nike+ Running avant, parce que j'ai marché les 800 derniers mètres, du coup la moyenne en prend un coup. Bilan positif ceci dit, j'arrive à accélérer quand des zombies me prennent en chasse, et à récupérer derrière sans trop ralentir. Je me sens bien dans mes jambes, dans mes pieds, je respire bien, j'aime ça! C'est que du plaisir!

La Power Song pour cette mission 9 Recovery Thousand Foot Krutch - Take It Out On Me So scream if you wanna, shout if you need, just let it go, take it out on me, run if you need to, snap if you have to get control

À très vite pour la suite, byou!

13 févr. 2016

Les pancakes de la Saint Valentin

Bon week-end à tous les amoureux, les célibataires, les gens qui s'aiment sans être amoureux, et aussi à ceux qui n'aiment personne x)
Je vous propose aujourd'hui une recette de pancakes juste miaaaam, à dévorer seul(e) ou à plusieurs. Prévoyez un peu de temps devant vous, l'idéal est de laisser reposer la pâte une demie-heure, mais pour les gourmands pressés, ils seront quand même très bons sans temps de repos ;)

Et parce que je suis une licorne sympa qui vous évite de faire des produits en croix le matin avant même d'avoir pris son café, je vous livre un petit tableau de proportions pour 1 à 4 personnes :

IngrédientsPour 1 personnePour 2 personnesPour 3 personnesPour 4 personnes
Farine83g166g250g333g
Sucre23g46g70g93g
Levure4g7g11g15g
Huile20g40g60g80g
Oeufs1234
Lait50mL100mL150mL200mL

Je compte un œuf par personne, si vous êtes plus nombreux, je vous laisse faire les additions. Si vous n'êtes que 2 et très gourmands, vous pouvez utiliser les proportions pour 3, pour la levure c'est plus pratique puisque généralement les sachets font 11g.

Mettez les ingrédients secs dans votre récipient, ajoutez une pincée de sel et mélangez le tout.
Versez l'huile et remélangez, ajoutez les œufs un à un, et terminez par le lait en fouettant bien, la pâte doit être lisse, sans grumeau.
Laissez reposer une demie-heure (au moins 5 minutes) et passez à la cuisson : utilisez une petite louche pour un pancake, dans une poêle chaude mais pas trop, anti-adhésive ou légèrement beurrée (perso je n'ai pas besoin de matière grasse ça ne colle pas du tout avec la mienne). Et c'est là qu'il faut apprivoiser la bête : laissez cuire le premier côté jusqu'à ce que des bulles apparaissent à la surface, retournez le pancake à ce moment-là.
Si la poêle est trop chaude, le dessous va brunir très vite et le dessus ne sera pas assez cuit pour être retourné, le pancake risque de casser pendant la manœuvre. Pas assez chaude et le dessus aura commencé à cuire alors que le dessous n'aura qu'à peine blondi. En soit ce n'est pas très grave, mais quand vous allez retourner le pancake, il ne gonflera pas aussi bien, et ne sera pas aussi moelleux.

Et mvoilà des pancakes tout chauds, à accommoder avec du sucre, de la pâte à tartiner, de la confiture, de la compote, du sirop d'érable et tout ce qui vous fait envie.
Petite astuce pour les garder chaud : mettez une assiette au-dessus d'une casserole d'eau chaude, l'assiette va conduire la chaleur et vos pancakes ne refroidiront pas trop.

Bon appétit!

12 févr. 2016

Mélanger musique, catch et neige pour courir plus facilement?

Vous courez en musique? La licorne aussi. La musique rend tout plus facile, respirer, sourire, profiter. C'est vrai que partir pour la vingtième fois sur le même circuit, c'est lassant, mais changez d'environnement sonore (surtout si vous êtes en ville) et votre run s'en trouve renouvelé. Qui n'a jamais couru un kilomètre de plus simplement pour entendre sa chanson préférée en entier? Qui ne s'est jamais mis à sourire bêtement alors qu'il était fané, rouge et trempé de sueur, au bout du rouleau? Tout ça parce qu'il a reconnu les premières notes d'une musique qu'il aime.
Mvi, la musique nous aide à courir, attention à l'écoute trop forte et prolongée, et attention aux véhicules que vous n'entendez pas : sécurité oblige, gardez un volume sonore raisonnable.

Bien, maintenant parlons POWER SONG. C'est LA chanson qui te fait redresser la tête et retrouver ton souffle, qui balaie la faiblesse dans tes jambes et te fait accélérer, qui réveille la bête qui est en toi et qui te pousse de l'autre côté du "j'en peux plus". La licorne en a un petit paquet comme ça, et la licorne va vous en révéler quelques-unes aujourd'hui, pas toutes d'un coup, il faut faire durer le plaisir, mais au fur et à mesure que j'écrirai sur ma progression, je vous ferai découvrir un peu plus mon univers musical.


Ha oui, vous ne vous attendiez pas à ça... c'est que la licorne quand elle part en concert, c'est pour aller voir Metallica (Stade de France 2012 *étoiles plein les yeux*) ou Rammstein (Halle Tony Garnier 2013), alors quand elle court, Adele, Christine and the Queens ou The Weeknd c'est clairement pas assez stimulant. Par contre le générique de WWE SmackDown (c'est du catch) moui, ça, ça booste! Je vous ai mis la vidéo avec les paroles, si vous pipez quelques mots d'anglais (c'est pour du catch hein, ça vole pas très haut) ça colle tellement bien... Encore plus quand elle tombe en même temps que le redoutable
Beep... Beep... Beep... WARNING! Zombies detected Beep... Beep... Beep...
The pain will fade and I'll go on and on and on and on...

Neige.
J'ai parlé de neige dans le titre.
Deuxième chanson pour vous, plus calme, pour commencer doucement, qui dit courir ne dit pas forcément courir à fond, voici donc
Snow Patrol pour les jours gris, les jours de pluie, de neige pourquoi pas, pour ces runs où on n'est pas dans l'humeur joyeuse d'un lapin qui bondit dans les champs au printemps. Ces jours où enfiler ses baskets est un besoin, et mettre un pied devant l'autre est indispensable, où les mètres défilent et les kilomètres finissent par s'enchaîner.
RUN

Vous connaissez Spotify? Probablement. Mais est-ce que vous connaissez Spotify Running? Non? haha! Et bien désormais cette application vous permet de jouer les musiques dont le rythme colle à celui de votre course. Ultra cool nan? C'est censé se faire automatiquement sur iOs (que je n'ai pas, donc je ne sais si ça marche ou pas) et manuellement avec certains téléphones Android. Ma playlist correspond déjà à mon allure, mais je vais tester ça prochainement, histoire d'élargir mon répertoire en gardant le rythme!
À très vite, byou!

11 févr. 2016

Motivation post-apocalyptique pour courir

Post-apocalyptique oui, rien que ça. Une humanité en majorité détruite par un virus qui change les vivants en non-morts, en zombies, un monde à rebâtir au milieu de la lutte pour la survie, c'est ce dans quoi je suis plongée quand je cours. Les premières missions (résumés à voir et/ou revoir ici, , ou encore ici) de l'application Zombies, run! m'ont vraiment donné envie de poursuivre l'aventure, c'est donc super motivée que j'attaque la cinquième, intitulée Paul Revere : cette fois c'est Brunswick qu'il faut sauver, un campement dont les communications ont récemment été coupées, qui se retrouve isolé sur le chemin d'une horde de zombies. De leur situation ils ne peuvent pas la voir, c'est donc à moi Runner 5 d'aller les prévenir pour qu'ils prennent leurs jambes à leur cou le plus vite possible.
Comme à chaque épisode, j'ai récolté plusieurs objets sur le chemin, mais c'est seulement aujourd'hui que je comprends quelque chose... J'ai ramassé une à une pas moins de quatre brassières de sport, et peut-être le double de lots de culottes. Des lots oui, pas juste une, voilà la révélation du jour : les sous-vêtements poussent sur les arbres! Les brassières éclosent une à une, tandis que les culottes, fleurissent en grappes!
Un peu de sérieux, bilan très positif pour ce run, j'ai encore gratté quelques secondes, sans forcer, j'ai affronté le vent sans vraiment de difficulté, et grimpé les côtes sans m’époumoner. Quatre kilomètres et c'est déjà fini, alors que j'ai envie de continuer, vivement le lendemain pour une nouvelle mission, c'est grisant d'échapper aux zombies, de sauver des gens, même si ça n'est que virtuel, que le temps d'une course. Ca fait plaisir, et c'est ça qui compte : prendre plaisir à courir.

On continue avec la sixième mission? Je regarde par curiosité de quoi il s'agit (on peut jouer les missions dans l'ordre, ou pas, et en avoir un court aperçu avant de la lancer) et m'aperçois qu'elle n'est pas disponible!? Pourquoi? Parce que je ne l'ai pas téléchargée d'une part (malin, ça évite de trop charger la mémoire du téléphone, on peut aussi les supprimer au fur et à mesure) et d'autre part, parce qu'elle est bloquée...
Que fais-je? J'achète! 3€19 pour un mois, ou 22€ par an. Je teste déjà un mois, si je suis toujours aussi motivée, je prendrais un an!
Pas de panique pour celles et ceux qui ne veulent pas payer, les missions se débloquent une à une au bout de 5 jours, donc aucune raison de débourser un centime si vous ne courez qu'une fois par semaine, et si vous courez davantage, il y a encore les missions secondaires tout aussi prenantes! Seulement ça ne fait pas avancer l'histoire.
Et ça ne vous donne pas la possibilité de régler l'intensité des poursuites x) et vi, je peux désormais choisir à quelle fréquence les zombies vont me tomber dessus, et quel est le pourcentage d'accélération requis pour leur échapper. C'est trop coooooool. Ha et j'oublie les stats, j'ai aussi accès à mes statistiques, bon je cours déjà avec Nike+ Running donc ça n'est pas très utile, mais on peut quand même visualiser sa progression, c'est sympa.

Demain, on parle de musique, de power song, de métal. Moui, la licorne écoute du métal \m/

10 févr. 2016

Confrontation des bracelets connectés

Comme vous avez pu le lire ici mon Nike+ FuelBand SE est mourant, je suis à la recherche de son successeur. J'ai regardé du côté de Jawbone, Misfit, Runtastic, Sony, Polar, Garmin, Fitbit, les autres marques, soit je n'en ai pas entendu assez parlé pour m'y intéresser, soit le prix est totalement hors budget :)
Toi aussi, tu as un poignet chargé et l'autre nu je parie...
Commençons par Jawbone : ils sont très jolis, on peut les confondre avec de vrais bijoux. La batterie tient jusque 10 jours pour le UP2, 7 jours pour le UP3 qui est en plus capable de mesurer la fréquence cardiaque. Pas mal du tout, mais il n'y a pas d'affichage, seulement trois LEDs pour le sommeil, l'activité, et les notifications. Dommage! Autant j'ai une jolie montre pour la vie de tout les jours, autant je ne la porte pas quand je fais du sport, et avoir l'heure à son poignet est quand même plus pratique que de sortir son téléphone de sa poche. Éliminé!
Vient ensuite Misfit là encore c'est très joli, surtout avec le Swarovski Activity Crystal Slake Set ou le Bloom Necklace, pas besoin de le recharger, il faut changer sa batterie au bout d'environ 6 mois, c'est assez sympathique. Le Shine et Shine 2 affichent l'heure! Mais pas les notifications du téléphone, contrairement au Ray. Ils ne mesurent pas non plus la fréquence cardiaque. Dommage! Éliminé!
Runtastic, à toi! (ça fait un peu Pokémon je trouve : Runtastic utilise "Orbit", c'est très efficace!) L'heure s'affiche, plein de choix de couleurs, mais il ne relaie pas les notif' du téléphone, ni ne mesure la FC... Dommage! Éliminé!
Au tour de Sony j'aime beaucoup cette marque pour ses téléphones Xperia, j'ai d'abord eu le Sony Xperia U, le chaton avait le Sony Xperia T, aujourd'hui nous avons le Z1 Compact et le Z3 Compact, et quand ils seront décédés, il y a de fortes chances que nous rachetions chez Sony. Mais pour les bracelets connectés... Le chaton possède le SmartBand Talk SWR30, il en est très content, mais à mon poignet, il prend une place énorme (je ne vous parle même pas des SmartWatch!), et ne mesure pas la fréquence cardiaque. Le SmartBand 2 mesure la FC, relaie les notifications, est assez joli et existe en ROSE, mais il n'affiche pas l'heure... Dommage! Éliminé!
On se rapproche doucement de mes envies, avec Polar, j'esquive la Polar A300 et A360, ainsi que M400, V800, qui sont trop pros pour moi, et trop grosses pour mon poignet. Il reste donc les Polar Loop et Loop 2. Aucune ne mesure la FC (à moins d'acheter un autre accessoire en plus), et seulement la Loop 2 relaie les notif' du téléphone. Elle existe en ROSE. Mais elle est énorme! Désolée, le rose ne compense pas l'absence de cardiofréquencemètre, ni sa taille. Vous connaissez la musique : dommage! Éliminé!
Place à mes chouchoux, avec d'abord Garmin, là encore on oublie les GPS et les grosses, pour se concentrer sur Vivofit et Vivosmart. Vivofit n'a pas besoin d'être rechargée (autonomie de plus d'un an d'après le constructeur!) possède un affichage, mais ne transmet pas les notif' du téléphone, par contre elle peut mesurer la FC, couplée à un accessoire évidemment, Vivofit 2 n'évolue pas beaucoup avec un chronomètre et un bipeur en plus. Vivosmart par contre... affiche une tonne de notifications (y compris les mails et sms...) en version HR elle mesure la FC, mais contrairement à la Vivofit il faut la recharger (au bout de 7 jours, c'est raisonnable). Donc elle a tout pour me plaire, bon elle est pas très belle, avouons-le quand même, un modèle plus girly serait le bienvenu.
Et pour finir, la cuisine! Euh non, Fitbit. Exit Blaze et Surge, mon tour de poignet de 13 cm n'est toujours pas compatible, et exit Zip et One, ce ne sont pas des bracelets. Passons à Flex rapidement : pas d'affichage de l'heure, et puis il y a Alta, fin, joli, plein de couleurs, notif' du téléphone en veux-tu en voilà. MAIS pas de mesure de la FC. Et là je pleurerais s'il n'y avait pas Fitbit Charge HR (au cas où vous n'aviez pas deviné, HR = Heart Rating, le Charge simple n'a juste pas le cardiofréquencemètre) qui fait TOUT. Il relaie moins le téléphone que le Alta, mais ça n'est pas ce que je lui demande, il est un peu moins fin, mais il reste beaucoup plus girly que la Vivosmart.

Une des dernières fois que j'apparais (46e) dans ce classement NikeFuel hebdo, pas de Nike FuelBand, pas de cho...classement.
Vous l'aurez compris, mon cœur balance, Garmin Vivosmart, Fitbit Alta, Fitbit Charge HR? J'ai une grosse préférence pour le Charge HR mais je me laisse un peu de temps, le Nike FuelBand arrive encore à survivre au jour le jour, et le charger le soir n'est pas tellement une corvée, devant une série avant de faire dodo, je bouge pas beaucoup de toute façon!

9 févr. 2016

Quatrième mission Zombies, run!

Bonjour, bonjour! J'espère que vous allez bien, on se retrouve pour la quatrième mission, jouée le 6 Janvier, je sais que j'étais censée courir un jour sur deux, mais j'avais le temps et la motivation, alors pas de procrastination s'il vous plaît!
S01-M04 s'intitule A Lost Child, le but est de secourir un enfant dans le no-man's land, avant que les zombies ne le choppent évidemment. Comment a-t-il atterri là? Sam m'explique que parfois pour sauver leur progéniture, certains parents n'ont d'autre choix que de les laisser sur place et de partir en attirant un maximum de zombies avec eux... Glauque.
La mission se passe bien, pas trop de zombies, en tout cas pas dans les côtes x) personne ne me tire dessus, je rentre à la base avec l'enfant et un bonus, mais je ne vous en dis pas plus, je déteste qu'on me spoile, alors je ne le ferai pas non plus. Tout ce que je peux vous dire, c'est que Sam conclue avec "You're getting more and more popular" (tu deviens de plus en plus populaire).

Je ne vais pas m'éterniser sur le bilan, je souffre un peu moins dans les côtes, je reste autour de 6:10 min/km, rien de particulier. Par contre en allant voir ma base pour la faire évoluer, je découvre qu'il y a d'autres types de missions : Supply pour le ravitaillement, le but est simplement de collecter davantage d'objets, Air Drop pour récupérer un objet en particulier à un point que nous définissons, Training qui est un programme d'entrainement pour parvenir à courir 10km et un semi-marathon, Interval Training pour faire du HIIT (High Intensity Interval Training), Race des courses de 5km, 10km ou 20km et enfin Radio Abel, comme si vous écoutiez la radio de la base, avec des animateurs qui diffusent votre musique.
Oui ça ressemble à ça quand je pars courir le matin, avec le brouillard, ça colle tellement bien à l'ambiance sombre où n'importe quoi peut te tomber dessus, de toute façon tu ne vois rien à plus de 100m, mais la lumière arrive à percer, la lueur d'espoir, tout ça tout ça... C'est gnangnan, je sais, mais c'est beau alors je partage, notez le petit rond de soleil qu'on aperçoit à peine, qu'il est chou x)

8 févr. 2016

Quand la licorne a rencontré le chaton

Bonjour, bonsoir.
Chose promise, chose due, voici l'histoire du chaton de la licorne. Non pas qu'il m'appartienne, je n'aime pas l'idée de posséder un autre être vivant, chacun est à soi-même, aussi peu français que cela puisse être. Mais pour le récit, nous dirons qu'il est plus à moi qu'à vous!
Meuh qu'il est meugnon quand il dort!
Nous nous sommes rencontrés en hiver, dans le vieux Lyon, lui n'avait jamais vu une licorne, et tout aussi mignon qu'il était, il restait un prédateur duquel je me méfiais, c'est toutefois dur résister longtemps à ce genre de boule de poils, qui de toute évidence comptait sur moi pour lui trouver à manger, plutôt que de me manger moi. Enfin je dis manger, boire serait plus exact! La confiance s'est installée, nous avons sympathisé et la suite de l'histoire est assez banale, nous nous sommes plus, et nous nous sommes revus, encore et encore. Et puis je l'ai ramené chez moi, au début la cohabitation n'a pas forcément été très facile, lui est carnivore ET raffole des patates, moi je suis plutôt fruits et légumes... Il perd ses poils et marche sur mes crins... Il dort à poils et tient chaud, j'ai besoin d'une grosse couette et d'un radiateur... La galère quoi. Ou pas, parce que finalement, il suffit de changer les inconvénients en avantages : la flemme de faire à manger, hop, une poêlée toute faite, je lui refile mes patates et je récupère ses courgettes. Dans le lit on se colle et l'échange thermique équilibre l'ensemble, il y a toujours une raison de sourire au lieu de râler.

Et ce chaton m'emmène au restaurant, me suit en GN (c'est quoi ça un GN? rappelez-moi de vous en parler), m'offre des croissants au petit déjeuner... alors il peut bien laisser traîner son boxer de temps en temps. Par contre c'est un chaton actif, non seulement il travaille beaucoup, mais en plus il fait l'effort de venir courir avec moi le week-end. Pas tous les week-end, hein, le chaton parfait n'existe pas. Et puis qui a dit (à part ma maman, mais c'était il y a fort fort longtemps) que j'étais une licorne parfaite?
De suite, un chaton en colère, c'est moins meugnon
Ha oui, j'oubliais un détail, le chaton que je vous décris parle plus souvent qu'il ne miaule (à vrai dire je miaule plus souvent que lui... Miaouss oui la guerre!), mesure un mètre quatre-vingt dix, a le permis de conduire, paie des impôts, et ne retombe pas forcément sur ses pattes ;)

7 févr. 2016

La fin du bracelet Nike+ FuelBand SE

Jour de tristesse, mon bracelet Nike+ FuelBand SE a été diagnostiqué trop vieux, il est mourant, et c'est incurable. Quasiment deux ans de bons et loyaux services, à me suivre absolument partout, toute la journée, tous les jours. C'était un cadeau d'anniversaire du chaton. Je ne vous ai pas parlé du chaton? Demain, c'est promis.
Vous voyez le bouton tout défoncé sur l'image de gauche?
Outre le bouton qui a perdu sa membrane de protection et n'est donc plus étanche, qui par-dessus le marché est cassé en deux et laisse apparaître un bout de circuit imprimé, la batterie doit maintenant être rechargée tous les jours, contre toutes les deux semaines il y a encore quelques mois... C'est d'ailleurs surprenant comme il s'est dégradé vite. En novembre tout allait bien, en décembre l'autonomie a commencé à souffrir, janvier le bouton s'est fendu... février n'a beau n'avoir "que" 28, pardon 29 jours cette année, mon bracelet ne tiendra probablement pas un mois de plus.

Il sert à quoi? À compter le NikeFuel, les pas, les calories brûlées, le nombre d'heures où on est actif, et il donne l'heure aussi. C'est quoi le NikeFuel? Une unité... signée Nike... représentant l'énergie déployée, unité avec laquelle la communauté Nike+ peut se comparer, en plus de ce que les autres bracelets connectés du même type enregistrent, comme les kilomètres parcourus, le nombre de pas, les calories brûlées... etc.
J'en ai cumulé 1 870 253 à l'heure où je vous écris. C'est... pas trop mal. Y'a pire, y'a mieux... c'est un peu plus que la moyenne des femmes de mon âge selon Nike, mais tellement moins que les vrais sportifs. Mathieu de FrenchFuel par exemple, en a cumulé à peu près... six millions? Bon je crois aussi qu'il les comptabilise depuis deux fois plus longtemps, mais là-dessus je ne m'avancerai pas trop, j'ai accès à certaines de ses stats du fait que je suis son amie Nike+, mais c'est tout x)

Le problème, c'est que je l'aime ce bracelet, il est rose (enfin noir et rose, mais ce qui est important pour une licorne, c'est le rose) mais il n'est plus fabriqué... et plus sous garantie évidemment, dommage, parce que pour ça, Nike est très performant. C'est en vrai mon second bracelet, le premier avait un défaut, au bout de deux semaines, la batterie était morte, je devais le laisser brancher 2h pour le recharger et dès que je le débranchais, peeew, batterie à plat. Nike a envoyé UPS pour reprendre le bracelet, l'a testé, et comme le défaut a bien été constaté, un autre bracelet m'a été renvoyé, assez rapidement. Je ne saurais plus vous dire en combien de temps exactement, mais je pense qu'en dix jours c'était fait.
Bref, tournons la page Nike. Bravo société de consommation, tu as réussi à créer chez moi un besoin tout à fait fictif. J'ai déjà une montre (magnifique au passage) qui me donne parfaitement l'heure. Pourtant JE VEUX un bracelet connecté. Pour compter mes pas, les calories que je brûle... et plus, le marché a quelque peu évolué, certains peuvent mesurer la fréquence cardiaque, analyser le sommeil, afficher des notifications du téléphone également. Voire même faire GPS, mais ces modèles sont assez imposants, pas vraiment à mon goût esthétiquement, ce qui se comprend puisqu'ils sont plutôt destinés aux pros et/ou performers. On trouve également les montres téléphones qui vous affichent les mails, la météo, votre galerie photo... là encore l'écran est imposant, ainsi que le prix, of course.

GOAL! Objectif quotidien atteint, yeah!
Ce qui m'intéresse, c'est d'abord un bracelet fin, j'ai un tour de poignet de 14 cm, donc pas un modèle GPS ni avec un grand écran. Mais un affichage quand même, autant je n'ai pas besoin d'avoir l'heure sur mon bracelet quand je porte ma montre, autant j'en ai besoin quand je fais du sport et que je ne la porte pas, pour ne pas avoir à sortir mon téléphone de ma poche (quand je le prends).
Quoi d'autre? La mesure de la fréquence cardiaque! Je commence à vraiment travailler ma technique, j'ai envie d'intégrer cette donnée supplémentaire dans ma progression. C'est un peu superflu, il faut savoir s'écouter, rester simple, et prendre plaisir à courir avant tout. Là, je suis entièrement d'accord, pour autant si un modèle correspond à toutes ces attentes, pourquoi me priver si ça rentre dans mon budget?

Le temps pour moi de bien me renseigner sur ce qu'il se fait sur le marché, et je vous ponds un article pour comparer tout ça.

5 févr. 2016

Troisième mission Zombies, run!

Lay of the land, c'est le nom de la mission n°3 que je joue deux jours plus tard, je vais essayer de courir un jour sur deux, ça me parait pas mal. Je pars le matin, pour profiter un peu du calme avant que le vent ne se lève, parce que le mistral est fainéant, il fait des grasses mat' pour souffler encore plus fort par la suite.

Chouette n'est-ce pas?
Me voilà partie pour quatre petits kilomètres, j'ai pensé à paramétrer ma playlist, rien ne pourra m'arrêter aujourd'hui. Runner 7 m'emmène faire un petit tour pour visiter, m'explique que la base Mullins (d'où je viens visiblement) ne va pas pouvoir me récupérer avant un certain temps, donc autant que je devienne officiellement le Runner 5 et que je participe à la vie d'Abel Township. Normal.
"Mais pourquoi tu cours?"
"Bah parce que TU cours!"
"Mais moi j'cours parce que tu cours!"
"On a qu'à arrêter de courir alors."
"Hmm j'ai pas confiance."


Ha Jamel Debbouze, je n'imaginais pas penser à toi après la fin du monde! Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est cadeau : 



En vrai, si on court, c'est simplement parce que le carburant se fait rare et qu'il vaut mieux l'économiser pour de plus graves situations, et qu'en plus un véhicule, ça fait du bruit, et donc ça attire les zombies.
Un objet à récupérer, un premier groupe de zombies à éviter, une licorne à fond, la crinière au vent, les oiseaux m'encouragent... c'est que ça deviendrait presque facile, presque. La mission est presque terminée, j'arrive bientôt chez moi, quand un deuxième groupe de zombies nous tombe dessus.
"Keep running runner 5!"
Kuuaaa? Mais t'as pas vu la méchante côte là? Parce que oui, chez moi, y'a rien de plat, des faux plats, des pentes qui descendent et d'autres qui montent, mais surtout qui montent, en particulier pour retourner chez moi. Je ne vais pas faire demi-tour, ce serait foncer dans les zombies, même si l'application ne le sait pas et que me retrouver dans la descente ça aiderait drôlement, je ne suis pas une tricheuse!
Beep.. Beep.. Beep.. WARNING! Zombies fourty-two meters Beep.. Beep.. Beep.. Okay, j'vais y arriver!
Beep Beep Beep WARNING! Zombies fifteen meters Beep Beep Beep Naaaan j'veux pas mouriiiiir
*bruits de zombies, râles, grognements* Three items dropped, zombies distracted.
Hey trop cool, je crache mes poumons, mais je suis pas morte. Ils sont sympas chez Six to Start (les développeurs) si on n'accélère pas suffisamment, on a quand même la chance de ne pas se faire dévorer en leur balançant des objets. (Imagine la frustration : vous êtes mort, merci d'avoir joué, à bientôt!)
Ha c'est à ça qu'ils servent les objets qu'on ramasse *ding, illumination* je fouille encore un peu l'application et devinez ce que je trouve? Une sorte de module où on peut développer sa base, construire des barrières, améliorer les bâtiments, créer un hôpital, augmenter la rentabilité de la ferme... Décidément cette application regorge de surprises, ça me plaît! Vous allez me dire que j'aurais pu voir ça avant, effectivement, mais quand je trouve un truc nouveau, je suis contente et j'arrête de fouiller, satisfaite de ma trouvaille, l'avantage : les nouveautés restent nouvelles plus longtemps et les surprises n'arrivent pas toutes en même temps x)


Bilan : 6:14 min/km, une minute de moins par kilomètre, j'hallucine? Je vérifie avec Nike+ Running (je suis très connectée comme licorne) et non, il n'y a aucune erreur, j'ai le droit d'être fière de moi déjà d'une part, et d'autre part c'est fou ce que j'ai envie de faire une mission de plus, pas aujourd'hui, soyons raisonnables, mais j'ai hâte!

4 févr. 2016

Deuxième mission Zombies, run!

Six jours plus tard, laissons passer nouvel an et toute son agitation, j'y retourne. Nous sommes le 3 Janvier, même parcours, même combat. Ou pas, cette deuxième mission, j'ai l'impression qu'on me trolle : les portes de la base se sont ouvertes, mais pas refermées, elles sont bloquées!

Qui croirait qu'au bout de cette route attend un groupe de zombies?

"Et toi là, Runner 5, tu veux pas aller dehors, courir pour attirer les zombies 
et les distraire pendant qu'on répare?" 
"Ouais bien sûr, avec plaisir, j'avais prévu de m'ennuyer aujourd'hui mais ce que tu me proposes c'est 'achement mieux!" Je cours donc, dans un froid quasi glacial (quasi parce que bon, on peut pas dire qu'il ait fait un temps glacial ici) et je collecte pas mal de trucs par terre. Je ne sais pas si je n'ai pas fait attention pour la première mission, mais là en tout cas, je me souviens parfaitement avoir récupéré:
  • une clé USB. Ben ouais je suis une licorne, je repère aisément ce genre de petit objet abandonné, et comme je suis sympa, je prends le temps de la ramasser. 
  • une brassière de sport, là comme ça, dans la nature. 
  • une boîte à outils, très pratique pour courir. 
  • une autre brassière, quelqu'un a du éparpiller sa garde robe dans le coin. 
  • une hache, c'est pas lourd, pas encombrant, je prends! 
  • un câble électrique. Après une boîte à outils, une fichue hache, un câble électrique! Pour que ça ait une utilité, il en faut quand même quelques mètres, sinon c'est juste une matraque pas pratique. Je ne sais pas si vous savez le poids que ça fait, mais je suis une licorne, pas une mule, mince!
  • des culottes, pas une, des. 
  • un t-shirt, j'vous dis, quelqu'un s'est débarrassé de ses fringues. 
  • une conserve, parce que je vais avoir faim une fois que j'aurais fini de distraire les zombies.
  • WARNING! Zombies detected! Beep... Beep... Beep... Et flûte! J'avais oublié que j'avais activé ce truc! *accélération timide*
    Beep.. Beep.. Beep.. WARNING! Zombies fourty-two meters Beep.. Beep.. Beep.. Maaais c'est qu'ils se rapprochent! *accélération franche*
    Beep Beep Beep WARNING! Zombies fifteen meters Beep Beep Beep Mamaaaaaan *accélération de la dernière chance*
    Beep Beep Beep Zombies evaded...

    Là, la licorne, elle est techniquement vivante, mais elle aborde une côte, et elle en peut plus, alors elle marche pour souffler, quand elle entend qu'on lui tire dessus (dans mes écouteurs, pas pour de vrai, même si c'est plausible en campagne, un dimanche, avec les chasseurs...). Parce que oui, je vous ai épargné les détails des radiocommunications, mais je me dirigeais plus ou moins vers New Canton. Un autre refuge de survivants, beaucoup plus gros lui, mais en fait non, c'est sur les zombies qu'on tire, ouf, je peux rentrer à Abel Township.



    Bilan : Déjà fini? Mais c'était trop bien! Bon ok, les développeurs de l'appli pensent que nous sommes des surhommes capables de courir avec 80kg de matos sur le dos ET des zombies au cul, mais c'est vraiment bien fait, très prenant.
    Ah et 7:01 min/km héhé, j'ai fait mieux alors que je me suis arrêtée pour souffler, ça stimule les zombies, ça stimule!

    3 févr. 2016

    Première mission Zombies, run!

    C'est parti pour tester cette application, baskets aux pieds, écouteurs aux oreilles, il fait beau, pas trop chaud, nous sommes le 28 Décembre (oui, c'est avec un certain décalage que je vous fais part de mon aventure) et me voilà en train de courir tranquillou pour m'échauffer.


    Du bruit, des voix, 
    de l'anglais... j'avoue que je ne comprends pas tout en détails, mais j'assimile très bien que je dois courir pour ma survie : mon hélicoptère a été la cible d'une rocket et vient de se crasher, et je ne suis pas morte (qu'est-ce que je suis forte!) mais ce remue-ménage a attiré une bande de zombies, courage, fuyons. Un certain Sam et une Dr Myers me guident par radiocommunication, plutôt pratique vu que je ne connais pas la zone, et au passage, je récupère un truc dans un hôpital pas loin (tant qu'à faire hein) avant d'arriver à Abel Township, la base où ont trouvé refuges d'autres survivants. Je suis devenue Runner 5, c'est comme ça que les gens m'appellent désormais.
    Bilan : yeah, encore une! C'était stressant quand même, un peu... x) mais qu'est-ce que ça fait du bien, une bonne douche, et je passe une heure à fouiller un peu plus l'application.
    Hé on peut utiliser sa musique, il suffit de définir à playlist à jouer!
    Wow, y'a une option qui fait peur là : Chase. Ok, on peut choisir d'être poursuivi par les zombies pendant son run, faudra tester.
    Tiens, Run logs, je peux voir le résumé de la mission accomplie. Quoi?!? 7:14 min/km mais c'est nuuuul! Je faisais 6 min/km cet été, sans forcer. Peu importe, pour s'y remettre, par grand froid, entourée par les zombies, c'est pas si mal :D

    2 févr. 2016

    Les zombies

    Ha, les zombies! Ils sont plutôt lents, ils suivent une sorte d'instinct dépourvu de réflexion, leurs gestes sont répétitifs, et surtout, ils ont une sale tronche.


    Vous n'y croyez pas non plus, je sais bien. Mais je les vois moi, tous les matins, les yeux à moitié ouverts, ils montent dans leurs voitures et parcourent le même trajet qu'ils parcourront en sens inverse le soir, ou bien ils prennent les transports en commun, s'accrochent à une barre pour ne pas tomber (les zombies ont un sens de l'équilibre assez limité) et n'échangent même pas un regard avec les autres zombies (surtout pas!). Ils s'assoient ensuite à un bureau et ne quittent leur place que pour s'alimenter, subvenir à leurs besoins primaires, en café notamment.

    J'ai noté qu'il y avait des zombies exploités par d'autres zombies, des ouvriers qui bâtissent de quoi abriter d'autres de leurs semblables, des fermiers qui élèvent et font pousser de quoi nourrir leur population. C'est assez bien organisé, la plupart sont occupés toute la journée. D'autres par contre, errent, les yeux perdus dans le vide, ou bien le regard plongé dans leur smartphone. Ils ne me voient pas, aucun, jamais, mais moi je les vois, et je les fuis.


    Je cours, parce que c'est ce que je fais de mieux, que mes pattes sont faites pour ça, parce que j'en ai besoin : mon cœur est petit par rapport à ma masse, pour que mon sang circule bien, je dois activer mes muscles, qui chassent le sang dans mes veines quand ils se contractent et assistent ainsi mon petit cœur. Observez mes cousins les chevaux, ceux qui sont en bonne santé sont ceux qui ont une activité physique, pas ceux que vous gardez enfermés dans des box, ceux-là vous les transformez en zombies, comme vous. Récemment, j'ai découvert un moyen pour que vous puissiez voir les zombies aussi. Enfin les entendre, en plus c'est une application pour smartphone, je sais que vous adorez ça!
    Le site internet : Zombies, run!
    Zombies!Run sur iOSGet it on Google Play

    1 févr. 2016

    Le début de l'histoire

    Bonjour, bonjour à tous, et à toutes.
    Je suis une licorne - acceptez-le dès le départ, parce que la suite n'est pas moins capillotractée - tous les miens ont disparu depuis fort longtemps, lâchement tués pour les propriétés magiques de leur corne. C'est en courant que je survis depuis le Moyen-Âge - comme mes cousins les chevaux - c'est la fuite la clé de ma survie, et pas la magie de ma corne (ce serait trop simple) parce que non, la magie n'est pas toute puissante, elle dépend de vous, de la force avec laquelle vous y croyez. Soyons clairs, aujourd'hui, plus personne, ou presque, ne croit à la magie, ne croit qu'une licorne existe ni que ma corne est magique. Et bien voilà, vous avez anéanti ses pouvoirs. Oui, comme ça, si simplement - ce qui je n'en doute pas, ne fait que renforcer vos convictions sur ma propre non existence - comme vous anéantissez tant de choses autour de vous, la faune, la flore, même le climat!

    Le dernier enchantement dont ma corne a été capable m'a transformé en humain, enfin pas tout à fait, si jamais vous me croisez, vous verrez que mon déguisement n'est pas parfait, mais il est tout à fait fonctionnel, puisque vous y croyez :)
    (Hin hin, d'accord, cette fille est tarée, c'est le moment où certains choisissent de fermer l'onglet parce que bon, les délires ça va bien deux minutes, tandis que les autres se demandent "Mais pourquoi une licorne tiendrait-elle un blog?" )
    Je cherche désespérément un autre survivant de mon espèce, et qui sait, avec internet et tout ça tout ça, s'il entend parler d'une licorne, il cherchera à me retrouver et nous pourrions avoir des petites licornes, et tenter de pérenniser l'espèce.