4 févr. 2016

Deuxième mission Zombies, run!

Six jours plus tard, laissons passer nouvel an et toute son agitation, j'y retourne. Nous sommes le 3 Janvier, même parcours, même combat. Ou pas, cette deuxième mission, j'ai l'impression qu'on me trolle : les portes de la base se sont ouvertes, mais pas refermées, elles sont bloquées!

Qui croirait qu'au bout de cette route attend un groupe de zombies?

"Et toi là, Runner 5, tu veux pas aller dehors, courir pour attirer les zombies 
et les distraire pendant qu'on répare?" 
"Ouais bien sûr, avec plaisir, j'avais prévu de m'ennuyer aujourd'hui mais ce que tu me proposes c'est 'achement mieux!" Je cours donc, dans un froid quasi glacial (quasi parce que bon, on peut pas dire qu'il ait fait un temps glacial ici) et je collecte pas mal de trucs par terre. Je ne sais pas si je n'ai pas fait attention pour la première mission, mais là en tout cas, je me souviens parfaitement avoir récupéré:
  • une clé USB. Ben ouais je suis une licorne, je repère aisément ce genre de petit objet abandonné, et comme je suis sympa, je prends le temps de la ramasser. 
  • une brassière de sport, là comme ça, dans la nature. 
  • une boîte à outils, très pratique pour courir. 
  • une autre brassière, quelqu'un a du éparpiller sa garde robe dans le coin. 
  • une hache, c'est pas lourd, pas encombrant, je prends! 
  • un câble électrique. Après une boîte à outils, une fichue hache, un câble électrique! Pour que ça ait une utilité, il en faut quand même quelques mètres, sinon c'est juste une matraque pas pratique. Je ne sais pas si vous savez le poids que ça fait, mais je suis une licorne, pas une mule, mince!
  • des culottes, pas une, des. 
  • un t-shirt, j'vous dis, quelqu'un s'est débarrassé de ses fringues. 
  • une conserve, parce que je vais avoir faim une fois que j'aurais fini de distraire les zombies.
  • WARNING! Zombies detected! Beep... Beep... Beep... Et flûte! J'avais oublié que j'avais activé ce truc! *accélération timide*
    Beep.. Beep.. Beep.. WARNING! Zombies fourty-two meters Beep.. Beep.. Beep.. Maaais c'est qu'ils se rapprochent! *accélération franche*
    Beep Beep Beep WARNING! Zombies fifteen meters Beep Beep Beep Mamaaaaaan *accélération de la dernière chance*
    Beep Beep Beep Zombies evaded...

    Là, la licorne, elle est techniquement vivante, mais elle aborde une côte, et elle en peut plus, alors elle marche pour souffler, quand elle entend qu'on lui tire dessus (dans mes écouteurs, pas pour de vrai, même si c'est plausible en campagne, un dimanche, avec les chasseurs...). Parce que oui, je vous ai épargné les détails des radiocommunications, mais je me dirigeais plus ou moins vers New Canton. Un autre refuge de survivants, beaucoup plus gros lui, mais en fait non, c'est sur les zombies qu'on tire, ouf, je peux rentrer à Abel Township.



    Bilan : Déjà fini? Mais c'était trop bien! Bon ok, les développeurs de l'appli pensent que nous sommes des surhommes capables de courir avec 80kg de matos sur le dos ET des zombies au cul, mais c'est vraiment bien fait, très prenant.
    Ah et 7:01 min/km héhé, j'ai fait mieux alors que je me suis arrêtée pour souffler, ça stimule les zombies, ça stimule!

    Bavardage :
    Écrire un petit mot