2 févr. 2016

Les zombies

Ha, les zombies! Ils sont plutôt lents, ils suivent une sorte d'instinct dépourvu de réflexion, leurs gestes sont répétitifs, et surtout, ils ont une sale tronche.


Vous n'y croyez pas non plus, je sais bien. Mais je les vois moi, tous les matins, les yeux à moitié ouverts, ils montent dans leurs voitures et parcourent le même trajet qu'ils parcourront en sens inverse le soir, ou bien ils prennent les transports en commun, s'accrochent à une barre pour ne pas tomber (les zombies ont un sens de l'équilibre assez limité) et n'échangent même pas un regard avec les autres zombies (surtout pas!). Ils s'assoient ensuite à un bureau et ne quittent leur place que pour s'alimenter, subvenir à leurs besoins primaires, en café notamment.

J'ai noté qu'il y avait des zombies exploités par d'autres zombies, des ouvriers qui bâtissent de quoi abriter d'autres de leurs semblables, des fermiers qui élèvent et font pousser de quoi nourrir leur population. C'est assez bien organisé, la plupart sont occupés toute la journée. D'autres par contre, errent, les yeux perdus dans le vide, ou bien le regard plongé dans leur smartphone. Ils ne me voient pas, aucun, jamais, mais moi je les vois, et je les fuis.


Je cours, parce que c'est ce que je fais de mieux, que mes pattes sont faites pour ça, parce que j'en ai besoin : mon cœur est petit par rapport à ma masse, pour que mon sang circule bien, je dois activer mes muscles, qui chassent le sang dans mes veines quand ils se contractent et assistent ainsi mon petit cœur. Observez mes cousins les chevaux, ceux qui sont en bonne santé sont ceux qui ont une activité physique, pas ceux que vous gardez enfermés dans des box, ceux-là vous les transformez en zombies, comme vous. Récemment, j'ai découvert un moyen pour que vous puissiez voir les zombies aussi. Enfin les entendre, en plus c'est une application pour smartphone, je sais que vous adorez ça!
Le site internet : Zombies, run!
Zombies!Run sur iOSGet it on Google Play
Bavardage :
Écrire un petit mot