7 avr. 2016

Dernière mission Zombies, run! Bilan d'une saison

Bonjour!
Comme je vous l'annonçais hier, voici le résumé de la dernière mission, et le bilan de cette saison, qui m'a gardée motivée plus que jamais pendant tout un mois, et qui m'a permis de progresser bien plus que je ne l'imaginais.

Tout d'abord le résumé de la mission Aftermath (conséquences en français) signe la fin d'un chapitre. Je suis encore avec Runner #8, qui croit s'être fait mordre et donc s'enfuit pour m'épargner d'avoir à la tuer et/ou de me faire mordre à mon tour. J'ai toujours le casque de Lem, et Nadia envoie du monde pour soit aider Lem s'il est vivant, soit tuer la chose qui porte son casque, sans prendre le temps d'aller secourir Abel Township. Je suis... "invitée" à rejoindre New Canton, ce que j'avais l'intention de faire de toute façon, quand j'entends un faible signal du système d'urgence d'Abel Township...
Difficile de vous faire un résumé sans vous dévoiler l'intrigue u_u


5'48" de moyenne, c'est plutôt bien, sachant que je m'attendais à de multiples groupes de zombies me courant après, une épreuve finale pour clore ce chapitre en sueur beauté, alors je gardais des forces pour pouvoir accélérer au cas où, à n'importe quel moment, y compris dans les côtes. Résultat ça n'est pas très rapide, parce que pas le moindre zombie n'a daigné me prêter attention! Je suis un poil frustrée, mais finalement, c'est bien aussi de courir à un rythme dans lequel on est à l'aise et on se sait capable d'aller bien au-delà.

La Power Song pour cette mission 23 Aftermath Starset - Point of No Return Je vous mets les paroles en entier, j'aime trop cette chanson
There's a memory of how we used to be, That I can see through the flames
I am hypnotized as I fantasize, Forgetting lies and pain
But I can't go back

(refrain)
The ashes call my name

Pouring the fuel, fanning the flames
Breaking the habit and melting the chains
Embracing the fear, chasing the fight
The glow of the fire will light up the night
The bridges are burning, the heat's on my face
Making the past an unreachable place
Pouring the fuel, fanning the flames
I know, this is the point of no return

It's uncontrollable, Such a beautiful desire
There's something sinister about the way it hurts, When I watch it burn
(Higher and higher)
Because I can't go back

(refrain)

I won't turn around
I won't turn around
I won't turn around

(refrain)
This is the point of no return
This is the point of no return


Bien, maintenant mon avis sur cette saison complète, point par point :
L'histoire : toujours aussi prenante, pas une seule fois je n'ai voulu abandonner une mission ou zapper un épisode. Les acteurs jouent vraiment bien, je ne compte plus le nombre de fois où je leur réponds, en râlant, en rigolant, en soupirant, je ris à leurs blagues et regrette la disparition de nos coéquipiers. Bref, niveau motivation, on ne peut pas faire mieux. Au pire, j'étais heureuse de mener à bien mes missions, au mieux, j'avais grand hâte d'être au lendemain pour poursuivre. À quelques exceptions près, j'ai couru tous les jours!
La forme : Un petit coup de fatigue de temps en temps, il faut que j'apprenne à m'écouter, à manger davantage après un effort plus important que prévu, et tant pis pour le planning de repas, c'est certes très pratique de planifier ses menus pour organiser sa semaine et ses courses, en revanche ça manque de souplesse. Pas de courbatures, quelques crampes nocturnes, je devrais m'étirer davantage...
Le moral : AU TOP! Au départ c'est simplement la satisfaction d'avoir tenu une mission, quelques kilomètres, puis le bien-être de s'être bien fatigué, la bonne fatigue qui fait bien dormir, pas l'épuisement, ni le surmenage. Ensuite c'est le plaisir de renouveler ce sentiment jour après jour, je dors mieux, je me lève avec la pêche, je me couche contente de ma journée.
Les performances : c'est sans doute tôt pour parler de performances, un mois permet de progresser, pas de réaliser des performances... pour autant les résultats sont là. La première mission, je courais à 7"14' de moyenne, la seconde mission, à 7"01', la troisième à 6"14'... pour finir autour de 5"48, et même 5"33' lors d'un "exploit" personnel! Loin des temps des pros, certes, mais ça n'est pas mon objectif. À la base je veux simplement instaurer une routine pour me bouger régulièrement, progresser tranquillement à mon rythme, où je veux et quand je le veux, ce qui n'est pas aisé à mettre en place avec un coach.
Le coût : 3€19 par mois... et j'ai pris un an, à 21€99 (soit 1€83 par mois du coup). Vous pouvez aussi utiliser l'application gratuitement, vous ne pourrez pas faire progresser l'histoire jour après jour (tous les 5 jours seulement, mais entre ces 5 jours vous avez d'autres missions disponibles) et vous allez manquer quelques fonctionnalités, comme vos statistiques. Ça c'est pour l'application, mais j'ai réinvesti dans une paire de chaussures (je suis passée des Mizuno Wave Rider 18 aux Mizuno Wave Rider 18 Osaka... seule la couleur change hahaha!), j'ai acheté un coupe-vent imperméable ajusté correctement, un collant et un t-shirt à manches longues qui tiennent chaud mais évacuent la transpiration... pour un total de 150€ on va dire (dont 100€ juste pour les baskets, mais elles sont trop bien et trop belles x_x ).

Et le meilleur pour la fin
Le cercle vertueux : késaco? C'est un ensemble de cause à effet qui améliore le système entier, l'inverse du cercle vicieux.
Ça commence par courir, un jour tu te rends compte que tu te sens lourd, tu es moins dynamique, tu fais vite le lien avec ce que tu as mangé, alors tu fais un peu plus attention, et ton hygiène alimentaire s'améliore. Au bout d'un certain temps, avec une bonne suée au quotidien et une meilleure nutrition, ta peau a meilleure mine, du coup tu as envie d'en prendre mieux soin, et en fait, tes cheveux aussi ont une plus belle allure, ils regraissent moins vite, ont moins de pellicules (je vous parlerai de ce miracle bientôt). Tu remarques aussi que tu as le cuissot plus ferme... par contre le popotin... alors tu cours un kilomètre de moins (ou pas) mais derrière tu fais des exos ciblés pour les fessiers. Un jour dans le miroir, tu te dis que tes quadriceps se dessinent bien, trop cool! Par contre tes bras... aller hop tu intègres de nouveaux exos pour le haut du corps.
Tout ça dans un ordre ou dans l'autre, mais le résultat est là : tu prends soin de toi et tu te sens mieux dans ton corps, tu apprécies l'image que tu renvoies aux gens, tu as plus d'assurance, c'est plus facile de t'ouvrir aux autres, tu fais des rencontres, tu crées plus d'opportunités, qu'elles soient mineures comme tester un bon resto ou majeures au boulot! Bref, tu découvres et vis plus.
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 avr. 2016

Résumé et progrès des missions 21 & 22 de Zombies, run!

Bonjour! Nous arrivons à la fin de la première saison de l'application Zombies, run! Plus que trois missions et la seconde saison commence.
Siege est la suite de Listen In (S01-M20), New Canton se prépare pour un raid sur Abel Township, que les Runners #3, #4, #5, (moi) #6, et #7 allons mener à bien, dans un premier temps il s'agit d'attirer des zombies dans une certaine direction, tout en perturbant Nadia (de New Canton) avec le casque de Lem, j'échappe à un premier groupe de zombies tandis que mes coéquipiers en attirent d'autres sur les runners de New Canton. Succès! Nadia rappelle ses runners, le raid est annulé, Abel Township est sauvé \o/
Ou pas. Runner #4 nous alerte qu'une immense horde (plusieurs centaines!) se dirige vers nous... fin de transmission, si elle n'est pas morte, elle est à bout de souffle, j'ai mal pour elle, sans avoir le temps de m'apitoyer sur son sort, puisque j'ai moi aussi un groupe qui me fonce dessus, ceci dit ils sont moins nombreux, et je leur échappe, tandis que la mission s'achève.


Bilan : Euh, il y a un truc que je pige pas par rapport aux temps et à la moyenne, d'un côté j'ai une distance de 5,94km, moy 5'57" et de l'autre 6,4km, moy 5'30"... J'ai tendance à faire davantage confiance à l'app Nike+ Running, surtout que ça m'arrange dans ce cas ☺ C'est la première fois que je cours sur piste, pas de pente, pas de vent, ni trop froid, ni trop chaud, c'est bien plus facile que sur des montagnes russes. Je suis contente, c'était intense mais je suis bien dans mes baskets, mes jambes et ma tête. Vivement demain pour la suite!

La Power Song pour cette mission 21 Siege Mourning Ritual - Bad Moon Rising Don't go around tonight, well i'ts bound to take your life


Mission 22 donc! Horde, titre très rassurant... Runner #4 est en vie, mais elle n'arrive pas à semer la horde de super zombies, ce qui sent mauvais pour elle, et puis pour nous aussi hein. Nous tentons de faire du bruit pour les distraire et les mener loin d'Abel Township, mais il y a peu d'espoir, vu qu'ils viennent de Red Settlement qu'ils ont rasé ou presque. Des zombies pas du tout normaux, vous l'avez compris. Runner #6 à la rescousse de #4 se fait surprendre et dévorer (et là je rage vraiment), on nous tire dessus (what the f***?!) et Runner #8, gardant un œil sur les zombies qui n'ont pas dévié de leur trajectoire vers Abel Township, me dit tout bonnement qu'un groupe transporte un lance-rocket. Un LANCE-ROCKET. Genre. Et puis quoi encore?
Ben vous ne le saurez pas, vous pouvez courir! Au sens propre du terme, courez, faites les missions, et vous saurez, moi, je spoil pas, nah!


Bilan : Wa-ou. Z'avez vu ces temps? Sans même avoir de zombies pour m'inciter à accélérer. Nom d'un petit bonhomme en guimauve! Sourire, joie, fierté, j'oublie vite que ma base est dans de sales draps et que la fin du monde a emporté des milliards de vie. Ahem, pour de faux! Pour de vrai c'était un run court, certes, mais qui annonce une super fin de saison!

La Power Song pour cette mission 22 Horde My Chemical Romance - Na Na Na Keep running!


Et maintenant je suis censée vous parler de la dernière mission, et bien non! Il vous faudra attendre demain, pour le bilan de la saison complète et des progrès sur un mois, de la motivation qui tient toujours, je précise que ces épisodes ont été joués les 24 et 25 janvier alors que nous sommes le 6 avril et que je n'ai pas arrêté de courir depuis, je suis encore abonnée, et j'adore ça! À demain donc, pour une analyse complète. Byou!
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 avr. 2016

Rattraper son retard littéraire en courant

Prendre le temps de cuisiner sainement, faire du sport quotidiennement, dormir 9h par nuit, bricoler et recycler plutôt que jeter et racheter, sortir avec les amis... Les jours ne font que 24h et c'est trop court pour exécuter cette super to do list pour une vie parfaite. Parfaite ou presque? Aujourd'hui je vous propose une solution pour ceux et celles qui regrettent de ne pas lire autant qu'ils le voudraient, ou tout simplement qui ne savent plus quoi écouter comme musique, qui courent tous les jours et se sont lassé(e)s de leur playlist et de la radio, ou qui connaissent par cœur leur vidéos de renforcement musculaire, ou encore qui ont déjà vu et revu les séries à la télé (surtout quand ils passent 3 épisodes tous les jours et ne les décalent que d'un le lendemain, si bien que tu mates non seulement pour la seconde fois l'épisode de la veille, et pour la troisième fois celui de l'avant veille!).

Maaais c'est quoooi?
Les livres audio! Ça ne rallonge pas vos journées, ça ne vous permet pas de lire en même temps que vous courez (un poil dangereux non?) mais ça vous permet d'écouter un roman en même temps que vous faites de l'exercice, ou la cuisine, ou du bricolage... soyez attentifs tout de même à ne pas mettre 10cL de lait au lieu de 10mL dans vos gâteaux, ou de ne pas vous acharner à enfoncer une vis avec un marteau (ou un clou avec un tournevis haha!).

Où trouver ces livres audio?
Pour la littérature classique, le site www.litteratureaudio.com vous propose gratuitement plus de 5 000 titres, et notre ami google nous trouve un tas d'autres sites semblables (gratuits et classiques) : www.audiocite.net, www.bibliboom.com... et d'autres encore hein.
Du côté des livres audio payants, vous avez www.audiolib.fr qui propose des livres plus modernes, avec des auteurs comme Musso ou Dan Brown par exemple, ainsi que le fait le site www.bookdoreille.com. Je trouve ça un peu cher (en moyenne une vingtaine d'euros pour le Da Vinci Code par exemple) mais ce prix correspond au prix du livre alors...
Et puis il y a les abonnements! Avec www.audible.fr vous payez 9€95 par mois et vous recevez un crédit à utiliser pour écouter un livre, c'est moins cher, mais aussi moins souple, ceci dit vous bénéficiez d'un mois d'essai gratuit à condition de le résilier avant la fin de la période d'essai, comme souvent, sans résiliation de votre part, vous payez ensuite 9,95 euros par mois pour recevoir votre crédit mensuel et votre abonnement se reconduit chaque mois automatiquement... En revanche j'ignore si vous pouvez changer de livre, augmenter vos crédits, ou si certains livres valent plus qu'un crédit.


Évitez les livres audio sur youtube, d'accord c'est facile de les convertir et de les télécharger, mais ça n'est pas légal, sauf peut-être pour les vieux livres, et encore... dans le doute, abstenez-vous, d'abord pour vous épargner des ennuis, et ensuite pour respecter et rémunérer le travail des auteurs!
J'ai commencé le Da Vinci Code de Dan Brown, je vous le concède, il y a plus classique à lire, mais comme le Chaton l'a déjà, je l'écoute quand je cours, et je reprends la lecture quand j'ai le temps, emmitouflée dans une couverture, un mug de thé à portée de main. Enfin ces derniers jours c'est plutôt sur la terrasse avec un grand verre de sirop... ou un mojito vive le printemps!
Je continuerai la série avec Anges et Démons, et le Symbole Perdu (merci Chaton! ) et puis... ce sera déjà pas mal hein, ces mignons petits livres durent quand même dans les 17h, qu'on peut réduire parce que le rythme du livre audio est plus lent que lorsqu'on lit soi-même... 17h d'économisées en lecture lorsque je cours, haaa c'est ma trouvaille de ce début de printemps, joie, félicité, sourire niais et petits oiseaux qui s'envolent du nid pour la première fois.

Une chouette bibliothèque remplie de volumes colorés, reliés ou de poche, tout le monde en rêve, l'odeur du papier, la texture des pages qui glissent sous les doigts, ce coin un peu intello et classe à la fois... Les livres audio n'ont certes pas ce charme, mais ce qui compte c'est ce qu'ils nous apportent, l'imaginaire qu'ils véhiculent. De toute façon je n'ai pas la place d'avoir une chouette bibliothèque chez moi n_n


Et vous, quelle sera votre prochaine lecture?
Rendez-vous sur Hellocoton !